Page du samedi 14 juillet 2018


Idiomathique du jour

Les mathématiques financières font rêver les numismathes.


Richard von Mises et le paradoxe des anniversaires 



Le savant et ingénieur austro-hongrois Richard Edler von Mises est mort le 14 juillet 1953.

Il a proposé une axiomatisation de la théorie des probabilités basée sur la probabilité définie comme valeur-limite de la fréquence relative. On a finalement retenu celle de Kolmogorov, qui déclarait néanmoins : "La possibilité d'appliquer les résultats de la théorie mathématique des probabilités à des phénomènes 'authentiquement aléatoires' doit se fonder sur une forme ou une autre du concept de probabilité-fréquence, dont Mises a établi avec esprit la nature inéluctable."

Richard von Mises a aussi présenté le fameux paradoxe des anniversaires: il suffit de réunir 23 personnes pour avoir une chance sur deux que deux personnes de ce groupe aient leur anniversaire le même jour de l'année.

 

Lorenzo Mascheroni : le compas seul 



Le géomètre italien Lorenzo Mascheroni est mort le 14 juillet 1800 à Paris.

Il a publié des calculs de la constante appelée constante d'Euler-Mascheroni: limite de la différence entre la série harmonique et le logarithme naturel.

Mais Mascheroni est surtout connu pour avoir démontré en 1797 que tout point du plan constructible à la règle et au compas l'est également au compas seul.
La page "Construire avec le compas" du site IMEL donne quelques exemples de constructions au compas seul.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths