Page du mardi 8 mai 2018


Idiomathique du jour

Les mathématiques passent pour être une mathière énigmathique...


Renato Caccioppoli 


Le mathématicien italien Renato Caccioppoli est mort le 8 mai 1959.
Il a travaillé en analyse fonctionnelle, calcul des variations et théorie des équations aux dérivées partielles.

Il fait partie des mathématiciens qui, selon les termes de Pierre Zweiacker dans "Morts pour la science" (voir amazon), ont succombé à la folie des mathématiques. En effet, après avoir sombré dans la dépression et l'alcoolisme, il s'est suicidé en 1959.

Le film "Mort d'un mathématicien napolitain" (Italie 1992) raconte ses derniers jours.
Synopsis :
Rome, 1959. En état d'ivresse, un homme est arrêté à la gare puis relâché. Il s'appelle Renato, c'est un professeur d'analyse mathématique à l'Université, un savant célèbre. Il entame la dernière semaine de sa vie, errant dans Naples jusqu'au moment de l'acte cent fois renvoyé : un coup de pistolet à la nuque.
Le site V.O. propose une critique intéressante du film.

 

Johan Jensen 



Le mathématicien et ingénieur danois Johan Jensen est né le 8 mai 1859.

Employé dans une compagnie de téléphone, il consacre son temps libre aux mathématiques et devient un très bon mathématicien.

Il est surtout connu pour sa fameuse inégalité de Jensen concernant les fonctions convexes.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths