Page du mercredi 28 septembre 2016


Idiomathique du jour

Dans la marine à la voile on a besoin des maths : il est impossible de garder le cap lorsqu'on a démathé.


Budan de Boislaurent 




Le médecin et mathématicien français Ferdinand François Désiré Budan de Boislaurent est né le 28 septembre 1761.
Membre d'une congrégation religieuse, il se détourne de la prêtrise et poursuit des études de médecine tout en pratiquant les mathématiques pour le plaisir. Voilà un parcours remarquable !
Ses travaux en mathématiques portent sur la résolution des équations numériques.
On peut lire sur Gallica sa "Nouvelle méthode pour la résolution des équations numériques d'un degré quelconque".

 

Pierre Louis Moreau de Maupertuis 


Le mathématicien et astronome français Pierre Louis Moreau de Maupertuis est né le 28 septembre 1698.

Lors d'un voyage à Londres, il découvre les idées de Newton, en particulier l'attraction universelle, dont il va devenir un ardent propagandiste en France. Il a quelque mérite à le faire car, à l'époque, c'est la théorie cartésienne des «tourbillons» qui tient lieu de doctrine officielle pour expliquer le fonctionnement de l'univers.
D'Alembert dira de lui :
"Le premier qui ait osé parmi nous se déclarer ouvertement newtonien, est l'auteur du Discours sur la figure des astres[...]. Maupertuis a cru qu'on pouvait être bon citoyen sans adopter aveuglément la physique de son pays, et pour attaquer cette physique, il a eu besoin d'un courage dont on doit lui savoir gré."

Pour déterminer la forme de la terre et confirmer les théories de Newton, il dirige une expédition en Laponie dans le but de mesurer la longueur d'un arc de méridien polaire.
On peut lire "Voyage au cercle polaire pour déterminer la figure de la terre" sur le site bookmine.org.

Maupertuis a aussi énoncé le principe de moindre action.
Citation :
"Tous les phénomènes de la réfraction s'accordent maintenant avec le grand principe, que la Nature dans la production de ses effets agit toûjours par les voies les plus simples. De ce principe suit que lorsque la lumière passe d'un milieu dans un autre, le sinus de son angle de réfraction est au sinus de son angle d'incidence en raison inverse des vîtesses qu'a la lumière dans chaque milieu."
(sur WikiSource)

Une "Vie de Maupertuis" de Laurent Angliviel de La Beaumelle peut être lue sur Google-Livres.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths