Page du dimanche 12 mars 2017


Idiomathique du jour

Seul un rhumathologue est apte à calculer votre rayon de courbature.


Johann Jakob Balmer et les suites logiques 


Le physicien et mathématicien suisse Johann Jakob Balmer est mort le 12 mars 1898.
Il est connu pour avoir décodé la suite logique :
656, 486, 434, 410 ...
Il s'agit des longueurs d'onde des quatre raies dans le spectre visible de l'hydrogène.
Balmer a établi empiriquement que ces quatre longueurs d'onde (qui constituent la série de Balmer), pouvaient s'exprimer par une formule, dite formule de Balmer :

La justification de cette formule n'est intervenue qu'a posteriori avec la physique quantique.
Au fait, quel est le terme suivant 410 ?

 

Ernesto Cesaro 



Le mathématicien italien Ernesto Cesàro est né le 12 mars 1859.

Connu pour ses contributions à la géométrie différentielle et à la théorie des séries infinies, il nous a aussi laissé en théorie des nombres l'étonnant théorème de Cesaro :
Soit p et q deux nombres entiers choisis aléatoirement.
La probabilité pour que p et q soient premiers entre eux est égale à 6/pi².

 

Simon Newcomb 


Le mathématicien, astronome, économiste et statisticien américain Simon Newcomb est né le 12 mars 1835.

Polymathe autodidacte, il a découvert, en 1881, le principe statistique connu sous le nom de loi de Benford, en s'apercevant que les premières pages des tables logarithmiques sont plus usées que les pages suivantes. Ceci le conduit à formuler le principe que pour toute liste de nombres prise dans un ensemble de données arbitraires, davantage de nombres tendent à avoir leur premier chiffre égal à 1.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths