Page du dimanche 14 octobre 2018


Idiomathique du jour

Il ne faut pas négliger la part d'imaginaire inhérente à tout calcul complexe.


Jules Richard et son paradoxe 


Le mathématicien français Jules Richard est mort le 14 octobre 1956.

Il est surtout connu pour avoir énoncé un célèbre paradoxe logico-mathématique, le paradoxe de Richard qui apparaît dans une théorie des ensembles qui n'est pas suffisamment formalisée et qui repose sur le raisonnement suivant :
Si l'on numérote tous les nombres réels définissables en un nombre fini de mots, alors on peut construire, en utilisant l'argument de la diagonale de Cantor un nombre réel hors de cette liste. Pourtant ce nombre a été défini en un nombre fini de mots.

 

Joseph Plateau et le phénakistiscope 


Le mathématicien belge Joseph Plateau est né à Bruxelles le 14 octobre 1801.

Célèbre mondialement pour ses recherches sur la persistance rétinienne, il invente le phénakistiscope en 1832.

Cela ne l'empêche pas de s'intéresser aussi aux bulles de savons pour résoudre le problème de Plateau.

 

Robert Simson et sa droite 




Le mathématicien écossais Robert Simson est né le 14 octobre 1687.
Il a laissé son nom à la droite de Simson, ou droite pédale d'un triangle.


 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths