Page du jeudi 23 mars 2017


Idiomathique du jour

Bizarrement on déchiffre plus souvent des mots que des nombres.


Paul Cohen 



Le mathématicien américain Paul Joseph Cohen est mort le 23 mars 2007.

Il est surtout connu pour avoir démontré en 1963 que l'hypothèse du continu était indépendante des axiomes de la théorie des ensembles de Zermelo-Fraenkel, travaux qui lui ont valu la Médaille Fields en 1966.

 

Emmy Noether 



La mathématicienne allemande Emmy Noether est née le 23 mars 1882 à Erlangen.

Elle est surtout connue pour avoir établi un résultat de base en physique mathématique, le théorème de Noether, liant symétrie et grandeur conservée.

Elle a participé à la création de l'algèbre moderne, notamment les structures d'anneaux et d'idéaux. C'est en son honneur que sont nommés les anneaux noethériens.

On trouve une biographie complète dans les "Cahiers du séminaire d'histoire des mathématiques".

 

Pierre-Simon Laplace 



Le mathématicien, astronome et physicien français Pierre-Simon Laplace est né le 23 mars 1749.

Il est l'un des principaux scientifiques de la période napoléonienne.

On trouve ses oeuvres complètes sur Gallica () et parmi elles sa "Théorie analytique des probabilités" dont est issue la citation suivante :


Nous devons donc envisager l'état présent de l'univers comme
effet de son état antérieur, et comme la cause de celui qui va
suivre. Une intelligence qui pour un instant donné connaitrait
toutes les forces dont la nature est animée et la situation
respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était
assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait
dans la même formule les mouvements des plus grands corps de
l'univers et ceux plus léger que l'atome : rien ne serait incertain
pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux.


 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths