Page du samedi 27 octobre 2018


Idiomathique du jour

La bosse des maths est la conséquence du traumathisme crânien dont sont victimes les amatheurs de casse-tête.


Pierre-François Verhulst et la loi logistique de la population 


Le mathématicien belge Pierre François Verhulst est né le 27 octobre 1804.

On lui doit le modèle de Verhulst pour étudier l'évolution des populations animales. Ce modèle donne lieu à une équation différentielle du type y'=ay(1-y), où y est l'effectif (variable dans le temps t) de la population, et a un paramètre dépendant du milieu. Cette équation a pour solution la fonction logistique de Verhulst qui est le thème de quelques problèmes posés en classe de terminale S.

Pour comprendre l'intérêt historique de cette "mathématisation", on pourra lire l'article "Pierre-François Verhulst et la loi logistique de la population" de Bernard Delmas paru en 2004 dans la revue Mathématiques et Sciences Humaines et disponible en ligne ici...

 

Pierre de Rémond de Montmort 


Le mathématicien français Pierre de Rémond de Montmort est né le 27 octobre 1678.

Il est surtout connu pour être l'auteur d'un "Essay d'Analyse sur les Jeux de hazard" (1708) qu'on peut lire sur Gallica.
A propos de ce livre et de son auteur, on pourra aussi lire l'article "Un probabiliste disciple de Malebranche : Pierre Rémond de Montmort" de R. Huron sur Numdam.

Le problème des chapeaux
Ce problème a été popularisé par Montmort en 1708 sous la forme du problème des chapeaux : n personnes laissent leur chapeau au vestiaire ; lorsqu'elles viennent les chercher, chacune d'entre elles prend un chapeau au hasard ; quelle est la probabilité qu'aucune d'entre elles ne porte son chapeau à la sortie ?
On trouve une étude de ce problème sur le site de Robert Ferréol, à côté de nombreux autres textes à télécharger.

Citation
C'est particulièrement dans les jeux de hasard que paraît 
la faiblesse de l'esprit humain et la pente qu'il a à la 
superstition. 


 

Gilles Personne de Roberval 



Le mathématicien français Gilles Personne de Roberval est mort le 27 octobre 1675 à Paris.
Fils de paysans, il s'appelait Personne. En relation avec les savants de son époque, il finit par se faire un nom : il reçoit la permission du seigneur de son village natal d'adjoindre à son nom celui de Roberval.
Ce nom, il le laissera à la balance à deux fléaux, dite "balance de Roberval", dont il est l'inventeur.

L'Université de Technologie de Compiègne a décidé de lui rendre hommage en décernant un prix Roberval, prix francophone du livre et de la communication en technologie.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths