Page du vendredi 26 mai 2017


Idiomathique du jour

Un mathuvu ne fait que débiter un triste galimathias.


Frank Nelson Cole et la factorisation de M67 


Le mathématicien américain Frank Nelson Cole est mort le 26 mai 1926.
Le Prix Frank Nelson Cole a été créé en son honneur.

Il est connu pour avoir factorisé le nombre de Mersenne 2^67-1 (ou M67) en 1903.
Alors qu'il devait faire une conférence devant les membres de l'American Mathematical Society, Cole alla, sans un mot, calculer la valeur de M67 jusqu'à obtenir
147 573 952 589 676 412 927.
Il alla ensuite à l'autre bout du tableau calculer, toujours à la main,
193 707 721×761 838 257 287
et obtint le même résultat.
Puis il retourna à sa place toujours sans prononcer la moindre parole. Cette prestation d'environ une heure de calculs sans commentaires fut reçue par une standing ovation. Plus tard, Cole admit que cette factorisation lui avait pris "trois ans de dimanches".

Aujourd'hui il suffit d'utiliser Wims, par exemple à partir de Labomath, pour obtenir la factorisation de Cole en moins d'une seconde, mais on n'a pas droit à une standing ovation pour autant.
(voir ici...)

 

Abraham de Moivre 



Le mathématicien français Abraham de Moivre est né le 26 mai 1667.
Les lycéens retiennent surtout de lui l'étonnante formule de Moivre :


Mais de Moivre a aussi travaillé sur les probabilités, et décrit la loi normale comme une approximation de la loi binomiale.

Dans le livre "Initiation aux probabilités" de Sheldon M Ross, on peut lire une note historique sur la loi normale :
"Aujourd'hui, on ne manque pas de consultants en statistiques et la plupart d'entre eux exercent leur métier dans des cadres très élégants. Cependant, le premier de leur profession travaillait à Long Acres, à Londres, durant les premières années du XVIIIe siècle, dans une maison de jeux sombre et sale connue sous le nom de Slaughter's Coffee House. Il s'appelait Abraham de Moivre, était réfugié protestant de la France catholique et, contre salaire, il calculait les probabilités pour parier à tous les types de jeux de chance.
Bien que de Moivre, qui a découvert la courbe normale, ait vécu dans ce café, il était un mathématicien compétant reconnu. En effet, il était membre de la Royal Society et un intime de Newton.
"

Le livre, qui contient de nombreux exemples et références historiques, peut être feuilleté sur Google-Livres ou commandé sur amazon.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths