Page du mercredi 23 mai 2018


Idiomathique du jour

Un homme sans fois ne croit pas pouvoir multiplier.


Edward Lorenz et l'effet papillon 


Le scientifique américain Edward Norton Lorenz est né le 23 mai 1917.

Travaillant comme météorologue au MIT, il découvre par hasard, en 1963, que l'on peut obtenir un comportement chaotique avec seulement trois variables, soit un système non linéaire à trois degrés de liberté. En 1972, il donne une conférence intitulée : "Prédictibilité : le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ?". Cette métaphore est devenue emblématique du phénomène de sensibilité aux conditions initiales, qu'on appelle maintenant "effet papillon".
Sa mort récente, le 16 avril 2008, a donné lieu à de nombreux articles sur le web, par exemple sur Futura-Sciences .

Pour en savoir un peu plus sur les implications et les applications de l'effet papillon, on pourra lire le livre "La Théorie du chaos : Vers une nouvelle science" de James Gleick. (sur amazon...)

On peut aussi aller voir le film "Et si Dieu jouait aux dés ? (2000)" de Henri Picard sur Canal-U, ou commander le DVD sur amazon.

 

Corrado Gini et la mesure des inégalités 


Le statisticien italien Corrado Gini est né le 23 mai 1884.

On lui doit le coefficient de Gini, une mesure de l'inégalité de revenu dans une société donnée. Sur le diagramme de la courbe de Lorenz (voir image ci-contre), qui donne la richesse cumulée en fonction de la population, si l'aire de la zone entre la diagonale d'égalité parfaite (en pointillés) et la courbe de Lorentz (en gras) est A, et l'aire de la zone à l'extérieur de la courbe de Lorenz est B, alors le coefficient de Gini est A/(A+B).

Corrado Gini est un personnage contrasté :
d'une part il a contribué à l'idéologie fasciste en écrivant "Les bases scientifiques du fascisme",
d'autre part, il a dirigé des études ethnologiques qui ont contribué durant la shoah à sauver une population juive de Lituanie.

 

Augustin Louis Cauchy 



Le mathématicien français Augustin Louis Cauchy est mort le 23 mai 1857.

Il fut l'un des mathématiciens les plus prolifiques avec près de 800 parutions et sept ouvrages; sa recherche couvre l'ensemble des domaines mathématiques de l'époque. On lui doit notamment en analyse l'introduction des fonctions holomorphes et des critères de convergence des séries et des séries entières. Ses travaux sur les permutations furent précurseurs de la théorie des groupes.

Tout ceci ne l'a pas empêché d'être un catholique fervent, royaliste légitimiste, et de s'exiler volontairement lors de l'avénement de Louis-Philippe.

On trouve ses oeuvres complètes sur Gallica (en 27 tomes...)

Citation :
Cultivons avec ardeur les sciences mathématiques, sans vouloir 
les étendre au delà de leur domaine; et n'allons pas imaginer 
qu'on puisse attaquer l'histoire avec des formules, ni donner 
pour sanction à la morale des théorèmes d'algèbre ou de calcul 
intégral.

 


Des livres de Maths 


Livraison mathématique

Toutes les nouveautés du rayon Mathématiques de votre librairie virtuelle...

 

Dans les blogs de Maths